La diaspora bourbonnaise est-elle à bout de souffle